Parce que la transmission du geste, du savoir-faire, du beau produit sont des valeurs essentielles chez Menuiserie Savoyarde, nous voulions faire un zoom sur une de nos jeunes en alternance, Léane nous livre son témoignage …

Léane, quel est votre parcours scolaire ?
Après le collège je suis entrée en Bac pro Technicien menuisier- Agenceur Menuiserie (en 3 ans) au Lycée des métiers Porte des Alpes de Rumilly

usinage montant fenetre menuiserie savoyarde

Pourquoi avoir choisi le bac menuiserie ?

Très jeune j’aimais créer, dès la classe 4eme je savais que je ferai un métier manuel, mon but était de réaliser et de mettre en œuvre ce que j’avais imaginé. A la maison, avec ma mère, on créait ou modifiait des objets et des meubles. C’est elle qui m’a suggéré d’entrer dans une filière bois comme l’ébénisterie, j’ai choisi la menuiserie qui m’a permis de concrétiser mon rêve de création avec des matières et des outils adaptés, je me suis épanouie dans cette activité. J’ai obtenu mon Bac en 2020 et me suis orientée vers un BTS DRB (développement réalisation bois) en Alternance à l’Afpia de Lyon.

assemblage battant menuiserie savoyarde bois alu


Que faites-vous à la Menuiserie Savoyarde ?
Je réalise l’usinage de montants, de traverses et d’ouvrants de portes-fenêtres, de portes grand vitrage, de fenêtres, de fenêtres oscillo-battantes. Je réalise des mortaises qui permettent l’assemblage du cadre.
Il m’arrive aussi de débiter du bois brut avec une scie circulaire ou une déligneuse puis je le passe à la dégauchisseuse et à la raboteuse pour obtenir des surfaces planes.

Je me situe au début du processus de fabrication je réalise les cadres des ouvrants qui sont transmis au pole calibrage puis au parachèvement pour la finition.

Que vous apporte cette expérience en Alternance ? C’est d’acquérir du savoir-faire et me perfectionner, j’apprécie la transmission de savoirs des autres collègues. L’alternance permet de comprendre les cycles de fabrication, de comprendre aussi que la bonne réalisation du produit dépend de la rigueur à chaque poste.

metier du bois alternance savoie menuiserie savoyarde

 

Et demain, à quoi vous destinez-vous ?

J’aimerais travailler dans le métier du meuble chez un artisan et participer au projet de A à Z, c’est-à-dire concevoir, fabriquer et voir l’aboutissement du produit chez le client.
A l’avenir j’envisage d’avoir mon propre atelier.

 

 

Quels conseils donneriez-vous à un jeune qui veut entrer dans cette filière bois ?

Ne pas écouter ceux qui disent que nous ne sommes pas capables, il faut pas aller au bout. Il faut « Oser » ! Mes parents avaient peur que je rencontre des difficultés dans un métier masculin, ma volonté m’a fait réussir ! Mon dernier conseille serait de persévérer quelque soit les difficultés et d’apprendre de ses erreurs, il y a toujours du positif à en tirer !

Share This