Une nouvelle mise en lumière de nos jeunes qui ont fait un passage dans nos ateliers pour découvrir le métier de la Menuiserie. Nous avons eu le plaisir d’accueillir Juliette élève ingénieur pour un stage ouvrier de 8 semaines au poste de parachèvement.

Juliette, quel est votre parcours scolaire ?   Je suis issue d’un bac scientifique général obtenu au Lycée Louis Armand à Chambéry. Je me suis orientée ensuite en DUT QLIO à Annecy (Qualité Logistique Industrielle et Organisation) pour entrer à l’ESB de Nantes (Ecole Supérieur Sciences et Technologies Bois et Matériaux) en formation d’ingénieur.

jeune en stage ouvrier menuiserie savoyardePourquoi vous être orienté dans le secteur bois ? En DUT QLIO j’ai appris le système qualité et l’organisation globale des entreprises. Je n’étais pas très attirée par l’industrie aussi j’ai cherché un domaine plus orienté « environnement », j’ai choisi le bois pour son côté naturel et transformable. En 1ère année, nous avons de l’enseignement général, de l’anatomie du bois, de la physique et de la chimie, économie, management et de la communication. En 2eme année nous faisons un choix de spécialisation, j’ai choisi la « construction bois ».

Comment avez-vous trouvé votre stage ?  Je suis passée par l’annuaire des anciens élèves de l’école, j’ai démarché une entreprise de construction bois qui m’a mise en relation avec Menuiserie Savoyarde.

Que faites-vous à la Menuiserie Savoyarde ? Je réalise un stage ouvrier de 8 semaines au pôle parachèvement. Le parachèvement est l’avant dernière étape du process de fabrication des fenêtres et portes-fenêtres. Il s’agit de l’étape de finition avant le vitrage et consiste à préparer les ouvrants pour le traitement IFH par exemple, réaliser le montage et la pose des ferrures (crémones, gâches,  quincaillerie, …), effectuer la mise en bois (assemblage des ouvrants et des dormants). C’est un poste important chez Menuiserie Savoyarde car du travail de l’opérateur sera garantie la qualité des menuiseries.
J’ai aussi pour mission l’amélioration de la gestion des flux au parachèvement pour gagner en gestion de charge et en délai.

Que vous apporte cette expérience en stage ouvrier? C’est de travailler de ses propres mains, de toucher au bois concrètement. J’ai pu découvrir l’organisation de l’atelier de production d’un concepteur-fabricant de menuiseries bois avec la particularité d’un mixte d’opérations semi-industrielles et manuelles soumises à l’exigence de la certification Naboco.
Le milieu professionnel m’a appris aussi qu’il fallait de la rigueur, de la minutie dans des postes en atelier. Que bien effectuer sa tâche est important pour le collègue qui prend la suite, c’est un vrai travail d’équipe.

Et demain, à quoi vous destinez-vous ? J’aimerai travaillé dans un bureau d’études de construction bois plutôt orienté sur des chantiers de rénovation.decouverte savoir faire metier bois menuiserie savoyarde

Quels conseils donneriez-vous à un jeune qui veut entrer dans cette filière bois ? Le premier est sans doute d’être curieux pour explorer tous les métiers que peut offrir le secteur du bois. Après cette phase de découverte, il est plus facile ensuite de trouver sa spécialité !
Mais aussi de réaliser plus souvent des immersions en milieu professionnel (stage, job, …) pour connaitre les différentes organisations et facilement s’intégrer ensuite

Share This