Entretenir ses fenêtres en bois : c’est facile !

La « nouvelle fenêtres bois » bénéficie toujours d’une finition réalisée en atelier (sauf demande spécifique). Ces finitions font l’objet d’un suivi qualité rigoureux qui va garantir leur parfaite tenue pendant à minima une bonne dizaine d’années sans entretien quelle que soit leur exposition. En fait, vos fenêtres et portes en bois nécessitent simplement un nettoyage « de bon sens » comme les autres pièces et meubles de votre maison. Petit tour d’horizon pour des fenêtres en pleine forme …

L’environnement dans lequel vous vivez va obligatoirement impacter vos fenêtres en bois au quotidien. En ville, elles vont subir la pollution de la circulation avec une poussière plus ou moins fréquente en fonction de votre proximité avec un axe routier. A la campagne ou à la montagne, vous verrez davantage de pollen ou d’insectes sur vos fenêtres. Un seul mot d’ordre : un nettoyage doux et régulier deux fois par an au printemps et en automne.

1ère étape : nettoyage de l’intérieur de votre fenêtre en bois.

Munissez-vous d’eau tiède savonneuse et d’un chiffon et frottez doucement le dormant et les ouvrants de votre fenêtre en bois avec le chiffon trempé dans l’eau savonneuse puis essuyez. N’utilisez pas de détergent abrasif ou acide. Un peu de savon naturel suffit et respectera la finition du bois.

2e étape : nettoyage des éléments de fixations de votre fenêtre en bois

Vient ensuite le tour de la crémone, des charnières, des poignées et des joints. Vous pouvez commencer par passer un coup d’aspirateur avec un bec fin pour retirer les insectes, les débris et autres saletés puis continuer le nettoyage avec de la douceur et une vieille brosse à dents.

3e étape : nettoyage extérieur de votre fenêtre en bois

L’extérieur de votre fenêtre est le côté le plus exposé aux intempéries et autres agressions environnementales. Toujours équipés de votre chiffon doux, nettoyez également le dormant et les ouvrants à l’eau tiède savonneuse. Si certaines tâches sont plus difficiles à enlever, humidifiez-les mais restez délicat !

4e étape : huilage des quincailleries de votre fenêtre bois

Pour assurer une fermeture de qualité, il est toujours utile de lubrifier légèrement la quincaillerie métallique : charnières, gonds, serrures. Nous vous conseillons une bombe aérosol de graisse au silicone.

5e étape : entretien du vitrage

Enfin, terminez par faire briller votre vitrage pour retrouver le confort et l’harmonie diffusés par votre fenêtre en bois. Vous avez le choix : produit spécifique pour les vitres, vinaigre blanc, avec une lavette microfibre ou avec du papier journal… A chacun son habitude pour ce nettoyage recommandé chaque mois.

Cet entretien simple vous garantira une pérennité optimale de votre fenêtre en bois, en moins de 30 minutes. Si vos fenêtres n’ont pas été régulièrement entretenues et que leur aspect est abimé, il faudra réaliser une rénovation pour qu’elles retrouvent facilement une seconde jeunesse.

Celle-ci dépendra de la finition qu’elle avait reçu à l’initial.

Alors n’attendez pas et bichonnez vos fenêtres deux fois par an !